Un avocat en divorce à Saint-Etienne pour vous conseiller

Dans tous les cas de divorce, même les plus simples en apparence, la législation impose le recours à un avocat. Soyez-en convaincu : c'est dans votre intérêt ! Bien entendu, pour protéger au mieux vos intérêts au cours d’un divorce, un avocat spécialiste du divorce sera un atout indéniable. Attaché à la proximité pour défendre au mieux vos droits et ceux de votre famille, notre cabinet d'avocats intervient à Saint-Etienne, dans la Loire et les départements limitrophes.

En tant qu'avocat du divorce à Saint-Etienne, nous nous attachons à prendre en compte vos attentes, vous conseiller, et défendre vos intérêts, sur le court terme comme le long terme.

En effet, quelles que soient les procédures de divorce envisagées, toutes entraînent de nouvelles dispositions à prendre :

  • pour les enfants ; droit de visite et d'hébergement, hébergement habituel des enfants, résidence ou garde alternée, pension alimentaire.
  • pour les conjoints ; domicile conjugal, devoir de secours, pension alimentaire entre époux, nom de l'épouse, prestation compensatoire.
  • pour les conjoints ; liquidation du régime matrimoniale, reprises, récompenses, créances entre époux.

 

Les 4 procédures de divorce possibles

La loi permet à une personne de divorcer même si son conjoint y est opposé. Selon les circonstances, différentes façons de divorcer sont possibles :

1. Le divorce par consentement mutuel

C'est la procédure la plus souple et la plus rapide. Les époux doivent avoir trouvé un accord sur toutes les conséquences du divorce, lequel accord sera concrétisé dans une convention rédigé par l'avocat en divorce à Saint-Etienne.

  • Vis-à-vis des enfants (hébergement habituel, pensions alimentaires).
  • Vis-à-vis des époux (conséquences financières et prestation compensatoire, nom de l'épouse, liquation du régime matrimonial).


C'est le seul cas de divorce où l'intervention d'un seul avocat spécialiste du divorce peut être possible.

2. Le divorce par acceptation du principe de la rupture

Dans ce cas, les époux sont d'accord sur le principe du divorce mais pas sur les conséquences, ou tout du moins pas dans l'immédiat ! Les époux demandent au juge de trancher les points de désaccord.

3. Le divorce pour faute

Un époux reproche à l'autre des fautes graves ou renouvelés des devoirs et obligations du mariage qui rendent intolérables le maintien de la vie commune.
L'époux qui engage cette procédure doit pouvoir prouver les fautes qu'il reproche à son conjoint.

4. Le divorce pour rupture de la vie commune depuis plus de 2 ans

L'époux qui peut prouver avoir cessé de collaborer et cohabiter depuis plus de 2 ans, peut engager cette procédure sans que l'autre conjoint puisse s'opposer au divorce.

Vous souhaitez en savoir plus ? Vous avez besoin d'un avocat sur Saint-Etienne pour un divorce ?

Contactez-nous